La course au recrutement dans le numérique

Pénurie de talents - CJSBeaucoup d’employeurs se retrouvent confrontés à une problématique de recrutement. On parle de pénurie de talents. Pourtant, des universités il en sort des milliers d’étudiants et donc de compétences potentielles. Que se passe t-il sur le marché du travail, la course au recrutement dans le secteur du numérique est elle réelle ?

Le gouvernement d’Emmanuel Macron promet de débloquer une enveloppe de  15 milliards d’euros. Une somme qui contribuera à la formation des jeunes chercheurs d’emploi. La finalité est d’équilibrer le marché du travail mais surtout d’optimiser les qualifications issues du système éducatif. En outre, l’Etat encourage aussi la formation au sein des entreprises. Si ces dernières cherchent à recruter, il s’avère que la mobilité interne est aussi efficace pour pourvoir certains postes et ce grâce à la montée en compétences via la formation.

Cependant, avant l’étape formation il est primordial de veiller à sa gestion des ressources humaines. Dite également de compétences, elle permet de mieux cerner les besoins de l’entreprise et donc d’être proactive quant à ses futurs recrutements mais surtout de bien y faire face, grâce à un accompagnement adéquat des candidats mais aussi des collaborateurs. Ces derniers se sentiront donc considérés. Ainsi, l’entreprise a plus de chance de les garder ce qui joue en faveur de la réduction du turn-over.

D’ailleurs d’ici 2020, une pénurie estimée à plus de 500 000 professionnels qualifiés, serait à prévoir si la niveau de formation et les méthodes de recrutement n’évoluent pas.

Par ailleurs, le secteur le plus touché par cette pénurie reste celui du numérique.  En effet, avec l’avènement du digital et l’augmentation du nombre de start-up, les recrutements de profils IT est devenu plus complexe. Notamment, parce qu’il s’agit de trouver la bonne équation pour attirer les talents (projets challengeants, bon salaire…). En outre, les profils IT sont devenus aujourd’hui essentiels à la survie d’une entreprise, on assiste ainsi à une réelle chasse aux talents.

En ce sens, France stratégie met en lumière le fait que cette pénurie des talents dont nous parlons, n’est pas due à un manque de compétences mais plutôt à la qualité de la gestion RH.

Aujourd’hui, les technologies ont trouvé leur place dans les départements RH, une aubaine pour les entreprises. Il est possible de faire appel à l’intelligence artificielle pour présélectionner ses candidats. De leur faire passer des tests en ligne et de les choisir selon leur compétences. Ce que fait le site Qapa ou encore pôle emploi avec sa plateforme pôle talents. Ainsi, les entreprises disposent de tous les outils nécessaires pour faire face à cette pénurie des talents qui est en réalité fictive. Il s’agit d’effectuer, au sein des entreprises, les ajustements nécessaires dans la gestion des compétences pour pouvoir en tirer le meilleur profit.

Chez CJS nous vous aidons à trouver les talents correspondants à vos besoins et à vos projets, pour que la pénurie ne soit qu’un lointain souvenir !

 

  • Le 24 novembre 2017
Tags: compétences, gestion de talents, pénurie de talents, RH