La bienveillance, vers un management de la réussite ?

Business Team Conversion Talking about work after they go to conLe monde de l’entreprise ainsi que les pratiques managériales ont beaucoup évolué au fil des années. Nous parlons d’entreprises libérées, la verticalité de la hiérarchie disparaît au profit de l’horizontalité. Les conditions de travail se sont développées. On tient à ce que les salariés se sentent bien, mais faisons-nous réellement ce qu’il faut ? En tant que managers, sommes-nous assez bienveillants ?

Faisons le point sur un management loin d’être qu’une simple tendance !

Le management bienveillant, quésaco ?

On travaille aujourd’hui dans des open-spaces, dans des cadres de plus en plus originaux. On installe des tables de ping-pong pour que les salariés puissent souffler après de grosses réunions ou pour brainstormer d’une autre manière. Cependant, nous entendons encore souvent parler de stress au travail, de burn-out, de manque de performance… Un cadre de travail agréable ne suffit donc pas à booster vos équipes, vous en êtes le moteur !

En effet, le management bienveillant dans une organisation c’est: donner plus de place au partage, à l’écoute et à l’échange. On retrouve là le vrai sens de la collaboration.

Le management bienveillant, back to basics

A l’heure où les entreprises sont obnubilées par leur performance et l’augmentation de chiffre d’affaires, l’humain se retrouve vite sur la touche. L’individualisme se substitue à la notion d’équipe, par conséquent on oublie que chaque collaborateur est singulier.

En ce sens, le management bienveillant exhorte à un rapprochement entre les managers et leurs équipes. Le management pyramidal disparaît au profit de plus de confiance car trop d’autorité n’est jamais très bien perçu.

Adopter le management bienveillant oui, mais comment ?

Il existe des managers qui sont bienveillants par nature mais pour d’autre cela se travaille. Il est nécessaire de se détacher de son rôle de chef et de se positionner au niveau de ses salariés. Tout cela commence par de simples gestes ou actions au quotidien.

  • Prendre le temps de dire bonjour; arriver dans une entreprise où les salariés se respectent est toujours agréable
  • Etre ferme mais pas autoritaire; ne pas oublier que des collaborateurs à qui l’on fait confiance et qui travaillent en autonomie ne sont que plus perfomants
  • Faire preuve d’empathie; il ne s’agit pas d’excuser des débordements mais plutôt de se tourner vers ses collaborateurs en tant qu’individus.

Le management bienveillant au service de la performance

Un cadre agréable et un management bienveillant sont le duo parfait pour des employés heureux. Et qui dit employé heureux, dit employé productif. En 2014, au royaume uni, une étude a démontré que la productivité d’une équipe heureuse augmente de 12%. Ce type de management replace l’humain au centre de l’organisation et il est important de ne pas s’oublier qu’il constitue un rouage essentiel qu’il faut entretenir.

En outre, la bienveillance joue aussi son rôle dans un processus de recrutement. Au delà du poste que vous proposez, l’aura que vous dégagez aura aussi son impact sur le candidat.

En somme, si vous êtes un leader charismatique, la bienveillance n’enlèvera rien à votre aura, au contraire celle-ci n’en sera que décuplée. Aussi, la bienveillance ne touche en rien à votre rôle de manager, car être bienveillant n’ôte pas le droit de recadrer quelqu’un quand cela est nécessaire.

Alors, pour ce baby-foot que vous voulez voir sur la terrasse de vos bureaux depuis quelques semaines. Installez-le et mieux encore, faites une partie avec votre équipe ! Et votre côte ne fera que grimper !

 

  • Le 25 octobre 2017
Tags: bienveillance, management, management bienveillant